Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

amma-massage.com

MASSAGES AMMA ASSIS. Relaxation, Bien-Être et Vitalité en Entreprises, Evènementiels, Animations. Pour les Professionnels et les Particuliers

amma-massage.com

Le Massage Amma Assis en Entreprises

Le Massage Amma Assis en Entreprises

LES PRESTATIONS EN ENTREPRISES


Au service des entreprises Stéphane Martin vous propose des séances de massage assis partout en France  afin de contribuer au bien-être de vos collaborateurs.
Des prestations de qualité que ce soit pour des interventions régulières ou ponctuelles (Evénementiels).
 

Prestations sur mesure dans vos locaux.
Détente profonde et dynamisation.

 

Le Massage Amma, massage assis par excellence, est idéal pour l'entreprise s'il est pratiqué dans les règles de l'art.

Les séances peuvent durer de 10 à 20 minutes.
 
Un des objectifs de l'entreprise à travers le massage est bien de procurer une soupape à l'ensemble de ses collaborateurs, d'apporter un moment de détente pour relâcher le stress et les tensions qu'il génère. Même si généralement, ces tensions n'ont pas une origine uniquement professionnelle, elles finissent par nuire à l'ensemble de l'entreprise.

De grands groupes mais aussi de plus petites entreprises, différents organismes et bien sûr, des agences d'événements,  renouvellent leur confiance depuis de nombreuses années, parfois sur des opérations de grande envergure.

Vous souhaitez proposer à vos collaborateurs des activités contribuant au mieux-être et notamment, des séances de Massage Amma Assis, c'est avec plaisir que nous pourrons intervenir dans vos locaux, partout en France.

Notre objectif est d'aider à la gestion du stress et d'apporter du bien-être au sein des entreprises, en proposant des prestations de qualité, basées sur des techniques éprouvées, simples et efficaces, faciles à mettre en œuvre et d'un coût peu élevé. 

 

Le massage en entreprise est une pratique relativement récente datant du début des années 80.
Le massothérapeute David Palmer, qui en est l’initiateur, a proposé dans un premier temps ses services aux grands groupes américains. Par la suite, ces pratiques se sont développées, dépassant les frontières des États-Unis. Surfant sur la vague du « Bien–être en entreprise », les massages sur le lieu de travail se sont aujourd'hui démocratisés en Europe. 

Ils requièrent des techniques adaptées dont les bienfaits ne sont plus à démontrer.

Les différentes techniques de massages en entreprise.
Contrairement aux massages réalisés en cabinet, le massage sur le lieu de travail doit pouvoir se pratiquer sans que la personne massée n’ait à se déshabiller et dans un temps limité (généralement 15 à 30 minutes maximum).

Outre la spécialisation de l’intervenant, les techniques de massage préconisées au sein d’une entreprise sont la méthode Amma ou le Shiatsu. 

Le Amma ou Massage Assis
La technique dite Amma convient parfaitement aux massages en entreprise puisque le massé est assis sur une chaise spécialement conçue à cet effet.  Le praticien réalise des pressions selon un ordre déterminé par le « Kata » : pressions, percussions, étirements et balayages.

Le massage  concerne le dos, les bras, les mains, la tête,  les crâne, la nuque, les épaules  et les hanches. Le Amma permet de relaxer profondément les muscles, de se détendre, d’évacuer le stress, d’atténuer la fatigue et de réactiver l’énergie.  

Ce massage assis ne requiert aucun avis médical particulier. Le praticien doit uniquement s’assurer que la personne concernée n’est pas enceinte, à jeun, sous traitement médical ou ne souffre pas de douleurs particulières. 

La plupart des dirigeants d'entreprises ont entendu parler des bienfaits du massage assis en entreprise et il est de plus en plus facile d'en parler et de le proposer. 
Il est également tout à fait possible de le proposer en soins complémentaires pour accompagner d'autres thérapie énergétiques en cabinet et à domicile pour les particuliers.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article